Plonger dans un délicieux voyage culinaire en Chine

Pour commencer, sachez que la cuisine asiatique est une cuisine des plus appréciées au monde. Parfumée, épicée, délicate et variée, elle englobe les différents styles gastronomiques de tous les pays du continent avec leurs propres traditions. Cependant, cette fois-ci, l’article suivant ne vous parlera que de la cuisine chinoise. Découvrez donc ci-dessous un petit aperçu de la variété et de la qualité de cette cuisine.

L’importance des cuisines régionales dans la diversité des plats de la Chine

La cuisine chinoise n’a rien à voir avec ce que proposent les restaurants chinois ailleurs qu’en Chine. Elle est bien plus complexe avec ses huit grandes cuisines régionales.
Il y a les cuisines du Shandong, du Jiangsu, de l’Anhui, du Zhejiang, du Fujian, du Guangdong, du Hunan et du Sichuan. Grâce à l’influence de la géographie, des conditions climatiques et de la disponibilité des ressources de ces différentes régions, la cuisine chinoise est l’une des plus variées au monde.
De manière générale, le riz et le blé (sous la forme de nouilles, de galettes, de brioches, de raviolis…) sont principalement les aliments de base en Chine. La culture du riz dans le sud et celle du blé dans le nord.

L’association des aliments dans la cuisine chinoise

La cuisine chinoise est aussi l’une des plus goûteuses, notamment grâce aux deux pôles, dont le yin et le yang qui sont transposés dans cet art culinaire. Les aliments yin, féminins, représentent la fraîcheur des légumes, des fruits, ds légumineuses et certaines racines.
Tandis que ceux de l’homme, par le yang, sont représentés par la chaleur des épices, de la viande et des fritures. Le mélange des deux offre alors un plat harmonieux de couleurs, de formes, d’arômes, de saveurs et de textures.

Le wok, l’ustensile de cuisine qui donne une touche légère au plat

Lors de votre séjour en Chine, il est aussi important de savoir que les Chinois utilisent un ustensile spécial pour une cuisson rapide. En plus, cela requiert peu d’huile, donc moins de calories. Il s’agit du wok. Les aliments gardent ainsi leurs couleurs fraîches, leurs saveurs originales et leurs vitamines.
Ce matériel est utilisé pour frire, pour braiser, ou pour cuire à la vapeur. On peut y cuisiner aussi bien de petites comme de grandes quantités d’aliments.

Les spécialités à goûter absolument

Parmi les spécialités culinaires chinoises les plus connues, on peut citer les raviolis garnis au poisson ou aux fruits de mer (dimsum), le riz cantonais, les pâtes au sésame de Wuhan, les beignets frits (you tiao), le poulet curry, la fondue sichuanaise, la viande de porc grillée avec gras et couenne de Hunan, les nouilles biang biang, le canard laqué de Pékin, les petits pains fourrés et cuits à la vapeur (baozi), etc.
De plus, il faut savoir que toutes les parties comestibles de l’animal sont exploitées en Chine. Vous aurez donc l’occasion de déguster des têtes de canard épicées, de la panse de mouton fourrée au poulet, ou même des carcasses qui sont parfois utilisées pour un bouillon. En tout cas, les mets chinois sont tout aussi appétissants les uns que les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *