Les bienfaits du massage pour femmes enceintes

Durant la grossesse, le corps de la femme mène de rudes épreuves. Elle est soumise au stress, aux tensions, aux fatigues musculaires, les crampes, etc. La liste est longue ! Il devient donc essentiel de s’en occuper pour son bien-être et pour celui du bébé. Aujourd’hui, il existe justement un moyen d’offrir un véritable moment de détente et de réconfort à la femme enceinte. Nous nommons, le massage prénatal grâce à auquel toutes les futures mamans peuvent à présent découvrir la quintessence du bien-être et de la relaxation. Tour d’horizon !

Le massage prénatal, c’est quoi ?

Le massage pour femme enceinte ou le massage prénatal est un massage thérapeutique qui consiste à répondre aux besoins de la femme durant la grossesse. Il permet de détendre et soulager les douleurs, notamment, musculaires et articulaires liées à la grossesse. Il aide aussi à lutter contre la fatigue, autant mentale que psychique. Et, synonyme de réconfort, il permet également à la future maman de passer des moments privilégiés avec son bébé. C’est un cadeau bien être idéal que les maris et futurs papas peuvent offrir pour la soulager.

Le massage doit uniquement être proposé par des professionnels comme une sage-femme, une praticienne en massage bien-être, les obstétriciens ou des infirmières formées préalablement. Et, avec des produits adaptés à la femme enceinte comme une lotion non parfumée et neutre. Ici, certaines huiles essentielles sont formellement interdites.

À quelle période de la grossesse pratiquer le massage prénatal :

Le massage prénatal est spécialement conçu pour accompagner la femme enceinte à partir de son 4ème mois de grossesse, une fois que le foetus est bien stabilisé. Les séances peuvent se poursuivre durant le troisième trimestre de la grossesse. Cependant, il est strictement interdit au cours du premier trimestre car se faire masser à cette période peut altérer la fixation du foetus.

Les bienfaits du massage pour la femme enceinte :

Peu de femmes enceintes connaissent l’existence du massage prénatal. Pourtant, il présente de nombreux bienfaits insoupçonnables. Il permet, entre autres, de :

– Soulager les tensions et les douleurs musculaires.
– Apaiser le stress et les angoisses.
– Soulager les crampes des mollets et les jambes lourdes.
– Renforcer les muscles et les articulations.
– Favoriser le sommeil et la récupération.
– Apaiser les douleurs sciatiques.
– Rendre la peau plus souple afin de prévenir les vergetures.
– Maintenir une bonne posture.
– Préparer la mère à l’accouchement.
– Facilite la délivrance lors de l’accouchement.
-Établir un premier contact avec le foetus.

Les bienfaits du massage prénatal pour le bébé :

Le massage prénatal offre aussi de nombreux bienfaits au foetus. Seulement, cela dépend du ressenti de la maman suite au massage. Effectivement, à partir du 4ème mois, le foetus développe des capacités de perception. Ainsi, il commence à entendre des sons et à ressentir les caresses. Il commence également à ressentir la joie ou bien les angoisses et le stress de la future maman. Pour faire simple, il subit tout ce que subit la maman.

Donc, lorsqu’elle se fait masser, le corps de la maman sécrète les hormones du plaisir comme l’ocytocine qui l’aide à se détendre. De son côté, le bébé va en profiter pour se détendre à son tour et tous les bienfaits qui s’ensuivent. D’ailleurs, grâce à ces caresses, bébé va se sentir plus en sécurité. Ce sentiment favorise son épanouissement affectif.

Précautions d’usage du massage prénatal :

Certes, le massage prénatal s’adresse aux femmes enceintes. Seulement, il est contre-indiqué dans certaines cas. Notamment, aux femmes enceintes qui présentent des risques de diabète, de maladie contagieuse, de pré-éclampsie, d’hypertension artérielle, de nausées matinales, de douleur abdominale ou encore de perte abondante, que ce soit sanguine ou aqueuse.

Avant de se précipiter à l’institut de massage, il est donc important de demander l’avis de son médecin traitant, gynécologue ou sage-femme pour s’assurer que ce type de thérapie ne présente aucun risque pour la future maman et son bébé.