blanchiment dents

Comment fonctionne le blanchiment des dents ?

Il faut avouer qu’on souhaite tous avoir des dents blanches et resplendissantes pour produire un sourire éclatant. D’ailleurs, les personnes aux dents très blanches sont considérées comme des gens qui réussissent dans la vie et sont en bonne santé. Or, la nature a fait que nos dents deviennent plus foncées avec l’âge. C’est pourquoi des techniques et des procédés ont été créés afin de permettre à chacun de blanchir leurs dents en toute simplicité. Mais comment fonctionne le blanchiment des dents ?

Pourquoi les dents ne sont-elles pas toutes blanches ?

Pour éviter la couleur foncée des dents, il est important d’en connaitre la raison. En pratique, cette coloration des dents apparaît pour différentes causes. Premièrement, il y a les facteurs externes qui généralement sont représentés par une consommation abusive de certains aliments, comme le café, le vin rouge, le thé ou encore la fumée du tabac qui en elle seule constitue un facteur très déterminant de la couleur des dents.
En deuxième lieu, la coloration peut être le résultat de facteurs internes. Dans la pratique, il s’agit des accidents dentaires provoquant des saignements à l’intérieur des dents rendant ces derniers plus foncés. En outre, quelques médicaments absorbés durant la formation d’une dent peuvent les colorer.

Blanchir, c’est éliminer les tâches en surface et en interne

Tout procédé de Blanchiment des dents se fait en deux étapes : la première se concentre sur l’élimination des taches superficielles au niveau de l’émail des dents et la deuxième consiste à appliquer un agent décolorant pour supprimer les pigments foncés internes. C’est la raison pour laquelle on voit les professionnels réaliser souvent une abrasion de dents suivie d’un nettoyage chimique.
De manière générale, tous les procédés agissent en détruisant et en interrompant la formation d’élément indésirable sur la surface et à l’intérieur des dents. Les processus ont des effets directs sur les molécules des taches indésirables. Grâce au peroxyde d’hydrogène, l’agent blanchisseur le plus utilisé du moment, le niveau de blancheur peut être contrôlé.

Blanchiment de dents, les méthodes

À l’heure actuelle, on peut classer les méthodes de blanchiment de dents en trois catégories : le blanchiment chez soi, le blanchiment au cabinet, et le blanchiment interne.

Le blanchiment chez soi

Les intéressés peuvent réaliser un traitement blanchissant depuis leur domicile en appliquant directement sur leurs dents un agent blanchissant. Pour l’heure, le produit smile carbon est le plus plébiscité. Bien qu’il soit naturel, ce dispositif permet d’avoir un résultat significatif dès sa première utilisation. Les dentifrices, kits, et bandes blanchissantes entrent aussi dans cette catégorie.

Blanchiment de dents effectué dans un cabinet dentaire

Presque tous les cabinets dentaires proposent des traitements blanchissants. Après avoir subi un nettoyage professionnel, les gencives seront recouvertes d’un gel blanchissant. L’opération est renouvelée jusqu’à ce que le résultat voulu soit obtenu.

Blanchiment interne

On optant pour cette technique, le blanchiment se fait depuis la racine de la dent, toujours dans un cabinet dentaire. Le médecin introduit à l’aide d’une entaille, à l’intérieur des dents, l’agent blanchissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *